Les chiens, les chats, les oiseaux… Nous élevons des millions de compagnons avec bonheur et leur compagnie nous est indispensable. Nous cohabitons aussi avec des moustiques et autres bestioles classées nuisibles, ce qui est nettement moins agréable.
Faisons la part des choses :

La protection animale

Notre conseil municipal désignera dès son entrée en fonction une conseillère ou un conseiller en charge de la protection animale.
La Ville de Colomiers adoptera la Charte de la protection animale.
Nous établirons le Service municipal pour l’intégration des animaux dans la ville.

Notre conseil municipal désignera dès son entrée en fonction une conseillère ou un conseiller en charge de la protection animale.
La Ville de Colomiers adoptera la Charte de la protection animale.
Nous établirons le Service municipal pour l’intégration des animaux dans la ville. Il aura pour mission d’initier et de sensibiliser, dès le plus jeune âge au respect de l’animal et de la nature en général.

Pour remédier aux inconvénients naturels de nos compagnons à quatre pattes pendant leurs balades, nous multiplierons les distributeurs de sacs à déjection canine.

La lutte contre les nuisibles

Le moustique-tigre n’a plus de frontière. Nous devons protéger les lieux sensibles (écoles, crèches, cliniques, maisons de retraite).
Nous allons attirer l’attention des enfants dans les écoles et de tous les habitants pour résorber tous les petits réservoirs d’eau propices à la prolifération des moustiques.
Nous installerons également des bornes et des pièges anti-moustiques.

Après avoir fait établir un diagnostic de la biodiversité dans toute la ville, nous allons nous assurer de l’implantation des chauves-souris, et la favoriser, parce qu’elles sont les plus grandes prédatrices naturelles de ce moustique envahissant et si urticant.

Nous lancerons une campagne d’envergure pour le piégeage du frelon asiatique dès la fin de l’hiver, plus des éco-pièges systématiques contre les chenilles processionnaires.