PROPRETÉ DE LA VILLE, UN SOUCI ÉCOLOGIQUE PERMANENT

Epaves, encombrants et dépôts sauvages

Parce que les épaves ne sont pas des encombrants ordinaires, nous allons agir plus rapidement sur leur enlèvement et augmenter la capacité de la fourrière actuelle.

Une application permettra de géolocaliser les encombrants et les dépôts sauvages.

Les dépôts sauvages sont une plaie. Ceux qui les font préfèrent salir, par paresse ou pour s’économiser la déchetterie. Salir doit donc leur coûter cher. Après un premier rappel à l’ordre, les contrevenants seront verbalisés, et ce sera cher.

Nous mènerons une étude sanitaire de l’ancienne décharge municipale, chemin du Selery avec mise sous surveillance éventuelle.
Nous procéderons à une analyse du terrain pour évaluer les risques écologiques et sanitaires afin d’assumer ce triste héritage et de trouver la solution la plus adaptée, comme l’implantation de panneaux photovoltaïques pour la transformer en ferme solaire par exemple.

La propreté : c’est pour chacun et pour tous !

Dans les écoles, les enfants bénéficieront d’un apprentissage à la propreté dans le cadre d’une sensibilisation à l’environnement, et au simple respect des autres.

Rajouter des toilettes publiques gratuites est une mesure nécessaire, à installer de suite.

L’ÉCOLOGIE, C’EST DANS L’AIR EN PERMANENCE…

Nous n’allons pas attendre la fin de l’emploi des énergies fossiles pour agir sur l’air ambiant. À l’échelle locale, nous pouvons déjà faire quelque chose d’utile :

La pollution générée par le trafic routier de la rocade nous cerne et nous concerne.

Nous créerons de suite un observatoire municipal de la qualité de l’air en partenariat avec l’Observatoire Régional de l’Air (ATMO Occitanie).

Les véhicules de la ville doivent être des véhicules propres. Nous allons nous y atteler dès que nous aurons établi le plan de renouvellement du parc automobile de la Ville.

Nous veillerons à la mise en place de bornes de recharge électrique dans tous les parking de la ville, qui resteront gratuits.

… ET C’EST AUSSI DANS L’EAU

L’eau, comme l’air, nous est vitale. Elle ne manque pas,mais avec le réchauffement du climat, les nappe phréatiques souffrent. Ne gaspillons pas, nous n’avons pas d’eau superflue.
Alors, dans les plus brefs délais :

  • Afin de réduire la consommation d’eau de la Ville nous allons améliorer les circuits de distribution. Avec l’aide de ToulouseMétropole, les investissements sur le réseau d’eau potable seront doublés. Car résorber les fuites des réseaux d’eaux souterrains, c’est une source non négligeable d’économie écologique.

Des économiseurs d’eau seront mis à disposition, l’acquisition de récupérateurs d’eaux pluviales sera facilitée pour tous les Columérins.

Notre but immédiat, c’est de diminuer toutes les factures d’eau. À plus long terme, c’est aussi un geste utile pour ménager notre ressource aquatique.