Conseil Municipal de Colomiers du 4 juillet 2019

Conseil municipal Colomiers 4 juillet 2019

Ce jeudi 4 juillet, j’ai siégé au Conseil Municipal de notre commune Colomiers. Beaucoup de délibérations portaient sur les subventions aux associations, enfouissement de lignes téléphoniques et électriques aériennes…

Contre les augmentations tarifaires des services municipaux

Nous avons voté contre les augmentations tarifaires des services municipaux rendus aux Columérins. Comme nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, une hausse systématique chaque année ne prenant pas en compte des critères simples comme l’inflation ne nous semble pas pertinente en période de disette budgétaire pour nos familles.

Il est à noter que les établissements scolaires privés (Sainte Thérèse, les compagnons du devoir, O.R.T…) payent les installations sportives de la commune. Très peu de communes dans l’agglomération toulousaine procèdent ainsi. Dommage !

Les éclairages publics à Colomiers

Lors de la rénovation de l’éclairage public sur le quartier En Jacca, nous avons formulé l’idée de développer les détecteurs de présence pour les candélabres comme cela se pratique dans de nombreuses communes.

Les votes concernant le développement urbain

La plus grosse partie de ce Conseil Municipal portait sur le développement urbain.

Allée du Maconnais : projet de logement d’ALTEAL

Nous avons demandé le retrait de la délibération portant sur l’allée du Maconnais, derrière le stade de rugby Michel Bendichou. En effet, il fut proposé de vendre à ALTEAL (ex Colomiers Habitat) une parcelle de verdure de plus de 3 000 m² pour y construire un immeuble de 4 étages avec plus de 40 logements dans un quartier déjà très urbanisé !

Nous avons obtenu suite à notre intervention la possibilité d’étudier en commission urbanisme une forte réduction de la taille du futur projet. A la suite de cette avancée, nous nous sommes abstenus.

Renouvellement urbain au Val d’Aran

Ensuite, nous avons abordé le point le plus lourd de ce conseil, à savoir la signature de la convention pluriannuelle de renouvellement urbain pour le quartier du Val d’Aran.

Permettez-moi de vous résumer en quelques points ce projet :

  • Un projet qui a suscité une concertation avec la population,
  • Démolition de 134 logements,
  • Reconstruction de 120 logements privés,
  • Réhabilitation de 295 logements.

Il est à noter que l’on va avoir une résidence sociale pour seniors au cœur du quartier avec 80 logements.

Aussi beaucoup d’aménagements de voirie autour du Val d’Aran (rue de Gaulle, rue des Pyrénées…) avec notamment la suppression de la passerelle.

Pour aider les commerces du centre-ville

Enfin une assistance pour dynamiser les commerces du centre-ville de Colomiers à travers la nomination d’un manager de centre-ville. Nous avons voté favorablement à cette délibération même si nous la trouvons très tardive à quelques mois des municipales. Il suffit de regarder le nombre de commerces qui ferment les uns après les autres en plein centre ou ceux qui n’ont jamais ouverts aux Ramassiers. Et pourtant, nous avions proposé des solutions face au coût important qu’imposent les propriétaires aux commerçants (Gazette de Colomiers).

Certes, l’architecture urbaine qui enferme les commerçants dans une allée n’aide pas à favoriser le chaland, il sera temps lors des prochaines municipales de proposer un projet novateur en partenariat avec les commerçants et les habitants du quartier.

Le développement durable

Concernant le développement durable, deux chartes ont été adoptées, celle pour un chantier à faibles nuisances respectueux de l’environnement et des personnes. La dernière charte est celle du respect des espaces verts publics.

Nous avons porté à la connaissance des élus l’absence d’horaires de chantier, concernant ces chartes. En effet, l’été notamment, les employés peuvent commencer dès 6 heures du matin pour des raisons de chaleur perturbant ainsi le sommeil des riverains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.