Voter pour un maire, c’est d’abord voter pour une liste municipale. C’est pour cela que nous nous sommes mis d’accord, toutes et tous, pour établir les règles que voici.

Je m’engage, et nous nous engageons, à les respecter scrupuleusement .

1 – Charte des élus

Une charte des élus évitera toute mauvaise pratique (comme une voiture de fonction pour le maire, par exemple). Ce sera une charte éthique.
Et parce que nous ne transigeons pas sur ces principes, TOUS les élus devront la signer. Les nôtres, en tout cas, la signeront avec plaisir.

2 – Formation des élus

Obligation de formation des élu(e)s du conseil municipal : responsabilités, finances, éthique, démocratie citoyenne, vos élu(e)s doivent être correctement informé(e)s et leurs connaissances mises au diapason de la société.

3 – Transparence

Les indemnités des élus seront publiées sur le site internet de la ville. Par souci de transparence, la présidence de la Commission des finances sera donnée au groupe d’opposition le plus important. De véritables changements, à l’opposé des anciennes pratiques !

4 – Création de 6 mairies de quartier

Elles seront intégrées aux maisons citoyennes.

5 – Nouveaux comités de quartier

Nous allons immédiatement mettre en place de nouveaux comités de quartier, auxquels seront attribués un budget propre. Un nombre important de leurs membres sera choisi par tirage au sort parmi les habitants dans chaque quartier. Ils veilleront à constituer un panel représentatif. Leurs recommandations et préconisations seront soumises au Conseil municipal. Chaque année, les choix envisagés seront présentés et débattus en réunion publique.

6 – Budget des comités de quartier

Nous affecterons 20% du budget Voirie de la commune aux Comités de quartier pour qu’ils déterminent eux-mêmes, avec l’appui d’un vote, les restaurations des rues et trottoirs à effectuer dans leurs quartiers.

7 – Assises des associations columérines

Nous établirons les Assises des associations columérines, ce qui nous permettra de définir des règles claires d’attribution des subventions sollicitées : parité hommes/femmes dans les conseils d’administration, respect des principes fondamentaux de nos valeurs républicaines, nombre d’adhérents columérins, ouverture aux personnes en situation de handicap, fixation d’objectifs mesurables préalablement négociés, transparence des comptes, etc.

8 – Budget de 150 000€ / an sera alloué aux Columérins pour leurs projets participatifs

9 – Nous encourageons les projets citoyens collectifs :

Jardins partagés, trajets de pédibus pour accompagner les enfants à l’école sans véhicule polluant, etc.

10 – Création du numéro unique Allô Colomiers

Pour centraliser les appels, les demandes de renseignements ou les réactions des habitants, et y répondre de suite.

Quel que soit le sujet, qu’il relève d’une compétence communale ou métropolitaine, ce numéro unique permettra de contribuer à la vie de la Ville.

Un problème de propreté (tags, affichage, ramassage de feuilles, rongeurs dans les espaces verts, par exemple)… Allô Colomiers !

Un animal perdu ou trouvé, une signalisation défectueuse, un problème de voirie, un lampadaire qui défaille ? Allô Colomiers !

Une dégradation de mobilier urbain, des voitures ventouses ou abandonnées, une atteinte à la tranquillité publique ? Allô Colomiers ! Etc.

11 – Les grandes décisions pour les quartiers soumises au référendum

Une grande ville comme Colomiers, c’est une somme de paysages urbains.

Combien de décisions hasardeuses ont été prises sans concertation ? Stop !

Pour les grands projets d’urbanisme, nous associerons la population afin de recueillir son avis et, au-delà, soumettre au référendum les décisions importantes pour les quartiers de Colomiers. Plus largement, un Comité d’éthique composé de citoyens tirés au sort veillera à la mise en oeuvre de notre projet.

12 – Ouverture du Conseil Municipal des Jeunes jusqu’à l’âge de 18 ans