8 points pour comprendre le nouveau projet de desserte SNCF entre Colomiers et Toulouse.

Desserte SNCF Colomiers Toulouse Auch

Lors de mon premier mandat au Conseil Municipal de Colomiers, après les écoles et la police municipale, j’ai traité un dossier prioritaire : l’amélioration de la desserte SNCF entre Colomiers et Toulouse.

En 2015, la Région Midi -Pyrénées, s’engageait enfin pour mettre plus de trains. Des travaux étaient nécessaires. Ils ont été programmés dans le contrat de plan Etat-Région signé en 2015.

Voir ici : http://www.prefectures-regions.gouv.fr/occitanie/content/download/13136/90993/file/CPER_LD.pdf en page 15

Or la Région a renié ces engagements et a saupoudré de menus travaux cet axe essentiel.

Le nouveau projet de SNCF RESEAUX

Aujourd’hui SNCF RESEAUX revient avec un projet. C’est elle qui exploite et construit les lignes sur financement multiple (Région, Etat, SNCF Réseaux, collectivités locales). Elle l’a présenté mercredi soir.

Je salue le retour à l’investissement sur l’axe TOULOUSE-AUCH mais je suis atterré de la dimension de ce qui nous a été proposé.

La SNCF en partenariat avec la région n’investira pas assez dans cette ligne pourtant importante pour dégonfler notre rocade asphyxiée et oublie la transition écologique en développant les locomotives au diesel et non électrique.

1. L’échéance de fin des travaux est 2025… C’est beaucoup trop loin. L’urgence à agir pour dégonfler la rocade et faire enfin baisser la principale source de pollution de notre ville ne peut attendre.

2. La portion ARENES-COLOMIERS avec le doublement des voies est abandonnée (projet pourtant validé en 2015). Cette zone est en pleine densification.

3. Un doublement des voies est prévu entre COLOMIERS GARE et LYCEE INTERNATIONAL. Ce train roule maintenant en zone urbaine. Les riverains doivent être protégés notamment par des murs anti-bruit qui peuvent faire office efficacement de barrière contre la pollution des trains diesel

4. La ville possède maintenant une charte des chantiers, je souhaite que ce projet la respecte.

5. RALLUMONS L’ETOILE est une association qui porte des propositions construites. Il est temps pour la commune de travailler plus étroitement avec cette association. La meilleure utilisation des voies ferrées dans l’aire urbaine de Toulouse est un moyen indispensable à côté du métro pour faire respirer les transports.

6. L’électrification des voies n’est pas dans le projet mais sera étudié… C’est le seul axe de cette dimension qui ne soit pas électrifié. Cela oblige à réserver des trains diesel venant d’autres secteurs ; créant une fragilité dans l’exploitation et des surcoûts pour la SNCF, forcément facturés à la Région. Enfin, comment peut on passer à côté de cette part environnementale en renforçant le diesel ? Une voie électrifiée cela permet :

  • Un roulement moins bruyant des trains
  • Des trains qui ne polluent pas à leur passage
  • Des trains identiques à ceux du réseau SNCF

7. Les trains roulant actuellement sur cette portion sont dimensionnés pour des zones rurales avec un haut niveau de confort. Les trains circulant ont besoin d’être plus nombreux entre Brax et Arènes, investissons dans des trains plus économiques et de format type « métro » pour transporter un nombre plus important de passagers.

8. La fréquence des trains est insuffisante à ce jour. C’est l’offre qu’il faut revoir dans son ensemble. Pour Colomiers, le renforcement à l’Ouest vers Brax est indispensable pour canaliser le flux de passagers venant prendre le métro à Colomiers Gare. Sans cela, notre secteur gare sera asphyxié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.