Moustique Tigre : une solution écologique existe

colomiers solution écologique contre moustique

L’été touche à sa fin et le moustique tigre devient un fléau. On salue l’initiative de la Mairie d’avoir organisé une réunion publique en partenariat avec l’ARS (Agence Régionale de la Santé) qui a rencontré un vrai succès auprès des columérins.

Une borne anti-moustique en test depuis le mois de mai

La ville de Colomiers expérimente une borne anti-moustiques à la crèche Hélène Boucher qui capture les moustiques dans une poche. Une seule borne en test, c’est un peu léger ! (source Actu-Toulouse).

Les citoyens doivent tous devenir acteurs de la lutte contre ce nuisible en appliquant quelques règles simples et de bon sens (voir les conseils pour se protéger.)

Essentiellement, il existe des gestes simples que nous pouvons réaliser au quotidien :

  • Évacuer l’eau qui s’accumule dans les gouttières
  • Vérifier que les conduits d’eau ne sont pas obstrués
  • Se débarrasser de tout objet qui pourrait retenir de l’eau dans l’environnement extérieur (pneus usagés, boîtes de conserve, vases, bidons, bâches, gouttières, poubelles à ciel ouvert, brouettes…)
  • Changer l’eau des vases à fleurs au moins une fois par semaine
  • Défricher et nettoyer régulièrement les terrains inoccupés
  • Veiller à ce qu’il n’y ait pas de rétention d’eau dans les assiettes sous les pots aux fleurs
  • Pour les récipients impossibles à vider (puits, collecteurs d’eau de pluie ouverts…), on peut les couvrir hermétiquement avec de la toile moustiquaire ou, à défaut, recouvrir cette eau d’une fine couche d’huile : les larves ne peuvent plus respirer et meurent.

D’autres solutions anti-moustiques et écologiques existent !

Nous préférons plutôt l’initiative de la commune de Blagnac dans une démarche de biodiversité qui a dans un premier temps traité tous ses plans d’eaux tous les mois avec un produit anti-larvaire écologique.

Dans un second temps, elle a fait installer une trentaine d’abris à chauve-souris dans la commune. Ces mammifères mangent 2 à 3000 moustiques par nuit. Cette réalisation doit être une piste sérieuse à suivre à Colomiers dans le cadre d’une démarche écologique et qui s’inscrit dans une politique de biodiversité efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.